DUFOUR Gérard

Prêtre

1927 : Né à Saint-Omer (Pas-de-Calais) le 18 novembre

1950 : Ordonné prêtre le 23 décembre pour le diocèse d’Arras où il exerce son ministère durant 34 ans

Vicaire de paroisse suburbaine curé de campagne

Aumônier de collège responsable d’une chaîne de bulletins paroissiaux

1984-1993 : A la demande de la Communauté de l’ Emmanuel, « prêté » au diocèse d’Autun comme chapelain des sanctuaires de Paray-le-Monial

1988 : Incardiné au diocèse d’Autun

1993 : Arrivé à Autun à la fois comme exorciste (pendant 10 ans) et comme directeur de la revue « Eglise d’Autun » (toujours en exercice)

Secrétaire du conseil presbytéral et délégué diocésain à l’information

1997 : Aumônier de la Maison St-Antoine. Assure aussi l’aumônerie des carmélites puis des  bénédictines

2000-2010 : Direction de l’archiconfrérie Notre-Dame de Cluny

2018 : Décède à l’âge de 91 ans et 68 ans de sacerdoce

Ma vie a été marquée par l’Offrande quotidienne de l’Apostolat de la Prière qui a été un élément important parmi d’autres de ma vocation. Profondément affecté par les remises en cause des événements de mai 68, j’ai repris pied grâce au père Caffarel, en participant à deux reprises à son école de prière à Troussures.

Par la suite, j’ai été appelé à accompagner des équipes Notre-Dame. L’une d’entre elles m’a fait découvrir le Renouveau charismatique.

C’est par le frère Albert de Monleon (aujourd’hui évêque de Meaux) que j’ai été sollicité pour Paray-le-Monial. Cela m’a donné l’occasion d’approfondir la spiritualité du cœur de Jésus grâce aux écrits de sainte Marguerite-Marie et de saint Claude-La-Colombière et de les faire connaître de vive voix et par écrit, aux pèlerins.

A Autun, j’ai eu la joie d’être aumônier des carmélites, des bénédictines et des confrères de la Maison Saint-Antoine.

Mes prières favorites : les litanies du cœur de Jésus, la consécration au cœur de Jésus, l’offrande à l’Immaculée du père Kolbe, la prière d’Elisabeth de la Trinité… sans oublier l’offrande quotidienne dans son ancienne version : « Divin cœur de Jésus, je vous offre, par le cœur immaculé de Marie, les prières et les actions, les joies et les peines de cette journée, en réparation de nos offenses et à toutes les intentions pour lesquelles vous vous immolez continuellement sur l’autel ».

 

Décès du père Gérard Dufour

Le père Gérard Dufour est décédé le vendredi 9 mars 2018 dans sa 91e année et 68 ans de sacerdoce. Ses obsèques ont été célébrées le mercredi 14 mars 2018 à 16 h  en l’église Saint-Jean à Autun. L’inhumation a eu lieu au cimetière d’autun dans le caveau des prêtres. Sa famille et les représentants du diocèse d’Autun étaient présents à la cérémonie.

Funérailles du père Gérard Dufour : Hommage du père André Guimet

Le Père André Guimet, vicaire général, a rendu hommage au Père Dufour lors de la célébration de ses funérailles.
Gérard Dufour est né à Saint Omer en 1927. Il est ordonné prêtre le 23 décembre 1950 pour le diocèse d’Arras, où il exerce son ministère durant 34 ans. Il est vicaire de paroisse urbaine, curé de campagne, aumônier de collège catholique, chargé de bulletins paroissiaux.
En 1984, il est « prêté » au diocèse d’Autun à la demande de la Communauté de l’Emmanuel, pour être chapelain des sanctuaires de Paray-le-Monial. Monseigneur Jean Laffitte, aujourd’hui évêque, se souvient d’avoir été accueilli par le Père Dufour à Paray-le-Monial.
En 1993, il est nommé à Autun et sera exorciste durant 10 ans. Il est également directeur de la revue diocésaine « Eglise d’Autun », de 1993 à 2017. A Autun, il a eu la joie d’être aumônier des Carmélites, des Bénédictines et des confrères de la Maison St Antoine. Il a mené volontairement une vie de prière, humble et efficace, jusqu’au bout.
En 1998, dans sa lettre d’incardination au diocèse d’Autun, voici ses quelques mots : « J’espère que le Seigneur m’accordera encore quelques années de vie, afin de pouvoir les consacrer au service du diocèse et du Cœur de Jésus ». Il lui aura donc été accordé 30 ans de service.

Ses prières favorites

Les litanies du cœur de Jésus, la consécration au cœur de Jésus, l’offrande à l’Immaculée du père Kolbe, la prière d’Elisabeth de la Trinité et l’offrande quotidienne dans son ancienne version : « Divin cœur de Jésus, je vous offre, par le cœur immaculé de Marie, les prières et les actions, les joies et les peines de cette journée, en réparation de nos offenses et à toutes les intentions pour lesquelles vous vous immolez continuellement sur l’autel ».
Le frère Albert-Marie de Monléon, évêque émérite de Meaux, avait sollicité le père Dufour pour le service du sanctuaire de Paray-le-Monial. Le père Dufour avait témoigne que cela lui a donné l’occasion « d’approfondir la spiritualité du cœur de Jésus » grâce aux écrits de sainte Marguerite-Marie et de saint Claude La Colombière et « de les faire connaître aux pèlerins de vive voix et par écrit ».

Bibliographie

Le père Dufour a publié aux Editions de l’Emmanuel 3 livres dans la Collection « A l’école du cœur de Jésus ». Ils ont été réédités en 2012 : avec Sainte Marguerite-Marie, avec Saint Claude la Colombière et avec Jean-Paul II.

Personnes

Evêques
Prêtres
Diacres
Gens de l’ombre

Filtrer par nom ou par mot clé :

Groupes

Communautés Religieuses
Laïcat

Filtrer par nom ou par mot clé :