BAGNARD Guy

Prêtre

1937 : Né le 14 avril à Montceau-les-Mines. Paroisse Notre-Dame

1937-1947 : Enfance dans la cité ouvrière du Puits-Saint-Louis, quartier dit de « La Sablière »

1947 : Entre au petit séminaire de Rimont, étudie dans toutes les classes jusqu’à la philosophie

1957 : Etudes au Petit Séminaire de Rimont Puis au Grand Séminaire d’Autun et à l’Institut Catholique de Paris

1959-1962 : Service militaire à Grenoble puis en Algérie à Constantine

1962 : Grand séminaire d’Autun pour effectuer le cycle de théologie

1965 : Ordonné prêtre le 29 juin

1965-1967 : Vicaire à Gueugnon

1967-1968 : Professeur au Petit Séminaire de Semur-en-Brionnais

1968-1971 : Vicaire à la paroisse Saint-Sulpice de Paris

1971-1974 : Enseignant au séminaire Saint-Sulpice de Paris

1974-1984 : Supérieur du Séminaire de Paray-le-Monial.

1984 : Nommé à Paris, paroisse du Saint-Sacrement et paroisse Saint-Séverin. Etudes à la Sorbonne

1987 : Ordonné évêque et nommé de Belley-Ars

2012 : Prend sa retraite à 75 ans

2013 : Abbaye Notre-Dame de Venière. Services liturgiques liés à la vie des Soeurs Bénédictines

Ce que j’ai eu le plus à cœur, dans ma vie de prêtre et d’évêque, c’est de porter le souci des vocations, et de servir les séminaristes et les prêtres. L’avenir de l’Eglise est lié à l’avenir du ministère presbytéral. Le saint Curé d’Ars disait : « Si nous n’avions pas le sacrement de l’Ordre, nous n’aurions pas Notre Seigneur… Sans le prêtre, la mort et la passion de Notre Seigneur ne serviraient de rien … Le Sacerdoce, c’est l’amour du cœur de Jésus. »
C’est la raison pour laquelle un séminaire a été implanté à Ars. Se former auprès du Saint Curé c’est avoir une figure vivante de prêtre toute proche, reconnue par l’Eglise universelle et sortir des incertitudes où se trouve placé aujourd’hui le sacerdoce ministériel.

Personnes

Evêques
Prêtres
Diacres
Gens de l’ombre

Filtrer par nom ou par mot clé :

Groupes

Communautés Religieuses
Laïcat

Filtrer par nom ou par mot clé :